Accueil > Nos actions récentes > Nos actions récentes

Nos actions récentes

Cette nouvelle rubrique est destinée à informer nos adhérents et plus généralement le public internaute de nos actions récentes. Elle résume des articles plus développés qui ont été publiés dans notre dernière gazette, laquelle devient réservée à nos adhérents.

Elle ne rend pas compte de l’ensemble de nos actions mais seulement celles qui sont pour la SPSH les plus importantes au moment de la publication de l’article sur le site de la SPSH et qui croyez le occupent une grande part de l’énergie des bénévoles de la SPSH.

les problèmes du lac d’Hossegor

Lac d’Hossegor : ensablement et pollution : la réunion du 20 février 2015
La SPSH a organisé une réunion d’information à 17 heures, salle du Trinquet de Soorts.

A cette réunion ont assisté : Jean-Pierre DUFAU, président du SIVOM, en charge de la gestion du lac d’Hossegor, Xavier GAUDIO, maire de Soorts - Hossegor, Lionel CAMBLANNE, maire de Seignosse et Arnaud PINATEL, président du SYDEC Landes (Syndicat Départemental d’Electricité et d’Eau des Communes).

Pourquoi cette réunion ?

Le lac marin d’Hossegor se meurt : d’ensablement non contrôlé, de pollutions bactériologiques, voire virales de plus en plus fréquentes.

Pollutions : Depuis fin 2012, le lac d’Hossegor a été pollué 4 fois et ses huîtres interdites de commercialisation. Les stations d’épuration, situées « en amont » débordent en cas de fortes pluies et leur contenu ruisselle jusqu’au lac. Séparer les réseaux assainissement et eaux de pluie est impératif. Comment ? Qui est responsable ? Où en est ce dossier ?
Des réponses urgentes attendues de tous.

Ensablement : L’état d’ensablement du lac est, en effet, devenu critique :
-  Il diminue mécaniquement le volume d’eau entrant et sortant, créant des zones d’eau quasi stagnantes,
-  Il accentue la prolifération de certains herbiers inopportuns et contribue à la disparition d’espèces sensibles
-  Il impacte l’ostréiculture, les activités de baignade et de loisirs nautiques et plus généralement toute l’économie touristique.

Une étude technico-économique et un groupe de pression.

Devant l’imprécision et l’insuffisance des informations qu’elle a pu recueillir de la part de toutes les instances concernées quant aux études engagées et aux délais de réalisation, la SPSH a décidé, fin 2013, de lancer elle-même sa propre étude réalisée par des professionnels compétents. Cette étude, largement diffusée en avril dernier aux autorités concernées, était destinée à les alerter sur l’urgence et la nature des travaux à réaliser. Vous la trouverez en document téléchargeable ci- après

Les réponses reçues nous ont confortés dans la pertinence de notre démarche et le sérieux de notre étude. Elles ont montré aussi le manque d’engagement politique qui nous a incités à aller plus loin en créant un groupe de pression et en recueillant des signatures de la part de toutes les parties prenantes : entreprises, commerçants, associations, usagers du lac, etc. Près de 700 signatures ont été recueillies. Voir la pétition ci-après

Où en est-on aujourd’hui ?

Réaliste et responsable, la SPSH n’ignore pas la complexité technique du dossier. Cela n’excusait pas pour autant qu’il ne soit pas pris en compte par les autorités gestionnaires du lac. C’est chose faite maintenant. En revanche, ni la date des travaux, ni les modalités d’entretien ultérieur n’ont encore été précisés. A cet égard les informations sont encore partielles et contradictoires.

D’où cette réunion publique car nous ne pouvons admettre qu’après 20 ans d’abandon du lac, les travaux soient à nouveau reportés.

Des nouvelles récentes de l’avancement de ce dossier ?

Voir la rubrique "Gazettes" de ce site

PDF - 1.3 Mo
Les problèmes du lac marin
ensablement et pollution
PDF - 199.2 ko
Pétition à télécharger